• hdnsportetude

Tennis - Eudes : Interview de Kamel RAKKI



Nouvelle série Interview Parents.



Découvrez notre nouvelle interview avec Kamel RAKKI, le papa de Selya qui nous parle de son rôle de père derrière sa petite apprentie championne !




Cédric : Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd'hui, une vidéo un peu particulière par rapport à toutes celles que nous avons faites ces dernières semaines. Habituellement, on vous montre nos jeunes académiciens et académiciennes, nous avons tout de même Selya Rakki qui nous accompagne aujourd'hui. Une de nos joueuses mais dont vous aviez déjà vu le portrait. Elle est actuellement en entrée de circuit pro, elle est classée à 0. Elle s'entraine super sérieusement et nous sommes fiers d'elle. Selya vient de passer son bac et attend les résultats. Mais aujourd'hui, nous allons nous intéresser au papa de Selya, Kamel. L'objectif du jour étant, d'avoir un échange avec le père d'une jeune joueuse, qui a un projet fort et de voir avec Kamel comment il voit, comment il ressent son rôle de père derrière sa petite apprentie championne.

Kamel, une petite présentation rapide ?


Kamel : Kamel Rakki, bientôt 50 ans, résidant à Nîmes depuis 2 ans pour suivre le projet de ma fille Selya qui va sur ses 18 ans.


Cédric : alors Kamel, je sais qu'être un père c'est un job à plein temps, mais être papa d'une joueuse qui a envie de devenir pro qu'est ce que c'est, qu'est ce que cela fait ?


Kamel : C'est un beau parcours, on suit le projet de Selya depuis ses 9 ans. Il y a eu une partie, tournois locaux, nationaux puis une partie internationale, la Suisse en circuit junior. Elle est partie aux quatre coins du monde. Et ensuite, la prochaine étape est d'attaquer le circuit professionnel qui est encore d'une autre dimension.


Cédric : Je peux en parler également puisque je suis le projet de Selya en tant que coach. Puis à côté de moi, Kamel, c'est la vrai cheville ouvrière puisque c 'est avec lui qu'on va parler de planification de tournois. C'est également lui qui va gérer les problèmes d'intendance et nous faciliter le travail. Au delà de ce côté super intendance du projet, comment tu te situes toi ? dans ta relation avec ta fille, qu'essayes tu de lui insufflés par rapport à son projet ?


Kamel : J'essaye d'être un papa bienveillant, de faire attention à ce que tout se passe bien, être présent au quotidien, présent aux entraînements. C'est un rôle, une présence au quotidien auprès de ma fille.


Cédric : J'ai envie de rebondir un peu là dessus. Si je devais donner un conseil à d'éventuels parents qui regarderaient cette vidéo, c'est vrai que c'est très important, l'encadrement par la famille. Statistiquement sur le circuit, c'est souvent les projets familiaux qui ont le plus de chance d'aboutir sur un projets dans lesquels papa et maman sont très impliqués. On retrouve un peu cette notion de team autour du joueur ou de la joueuse dans lequel le coach, les parents vont trouver leur place, chacun amenant sa plus value et son énergie au service du projet. Les parents prennent toutes les décisions importantes dans un parcours de jeune joueur, donc c'est important aussi que les parents se forment, et augmentent un peu l'expertise qu'ils ont sur l'environnement tennis, de manière à pouvoir apprécier au mieux le projet de leur enfant.


Kamel : En effet, pour résumer, c'est un projet sportif et familial. L'un ne va pas sans l'autre.


Cédric : En tout cas, merci beaucoup et à bientôt !


Kamel : Merci à tous !



40 vues

Posts récents

Voir tout